Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Share on Facebook

Attentat de Berlin : avis de recherche européen émis contre un suspect tunisien

Le ministre de l’intérieur allemand a souligné le fait que le suspect en question n’était « pas forcément l’auteur de l’attentat ». Douze personnes sont mortes, et quarante-huit ont été blessées. La police allemande était engagée, mercredi 21 décembre, dans une chasse à l’homme pour retrouver l’auteur de l’attentat de Berlin revendiqué dans le pays par le...
0
0
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Share on Facebook

Joseph Kabila, roi du silence et du Congo-Kinshasa

Catapulté en 2001 à la tête de la République démocratique du Congo à l’âge de 29 ans, le président a su consolider son pouvoir, quitte, comme ces derniers jours, à réprimer violemment toute opposition.   Résister, ne rien lâcher. Depuis son irruption dans l’arène politique congolaise, Joseph Kabila a démontré un...
0
0
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Share on Facebook

« Chasse à l’homme en Europe »

  FRANCE 24 Au menu de cette revue de presse française, jeudi 22 décembre, la chasse à l’homme européenne lancée contre Anis Amri, le suspect numéro un de l’attaque de Berlin. Le débat sur les moyens de l’armée française. Et les liens financiers du FN avec la Russie. Le + :...
0
0
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Share on Facebook

À quelques heures de l’enterrement de l’ambassadeur russe tué en Turquie, l’enquête piétine

  euronews (en français) Les funérailles d’Andreï Karlov auront lieu à la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou. Pour Ankara, il ne fait aucun doute que c’est le réseau FETO, du prédicateur turc Fethullah Gülen, qui est à l’origine de l’assassinat. L’intéressé, véritable bête noire du président turc, dément. Le...
0
0
Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Share on Facebook

En Turquie, l’enquête sur le meurtre de l’ambassadeur russe se poursuit

Les motivations de l’assassin, identifié comme étant un jeune policier, demeurent floues. Si les autorités turques ont initialement pointé du doigt Fethullah Gülen, l’ennemi intime du président Erdogan, nombre d’observateurs y voient plutôt le geste d’un homme potentiellement radicalisé par les événements en Syrie. Correspondante à Istanbul À peine 24 heures...
0
0